Maman trouve son équilibre

maman-équilibre-bien-être

C’est fou, la quantité de femmes que j’ai vu perdre l’équilibre ou faire des dépressions depuis que j’ai l’âge d’avoir des enfants. Et ce n’est pas un hasard, on essaie de tout faire: multi-tâches, multi-rôles! Même avec la participation du papa, l’aide gouvernementale et le congé de maternité, le jour finit souvent par arriver où l’on doit/ veut retourner sur le marché du travail, alors que notre enfant a encore une couche!

Est-ce mal? Pentoute! C’est notre réalité, et dans bien des cas un besoin de se réaliser. On ne se définit plus uniquement comme des mères, on veut aussi avoir une carrière! Ou bien c’est simplement une question financière: “je n’ai pas le choix de travailler pour pouvoir payer les factures”. C’est ça, la vie d’aujourd’hui!

Mon constat

Dans les dernières années, j’ai eu des milliers de conversations avec ces femmes qui ne voyaient pas le bout. Avec ces mères qui essayaient d’être partout à la fois, qui voulaient réussir comme maman, comme épouse, comme employée, comme amie, comme fille, comme soeur. Comme si tout devait fonctionner à la perfection, sinon c’est un échec. Alors elles sont là à courailler entre le métro, boulot, chiffre du soir avec les enfants, un mini dodo, le shower de la cousine, les commissions, les millions de brassées de lavage et j’en passe!

Ce que j’ai constaté à chaque fois? C’est la santé qui prend le bord sur les priorités. Le service au volant du fast food du coin est plus rapide. S’entraîner demande trop de temps, on laisse tomber. Dormir est devenu aussi rare que de la marde de pape. Et chaque jour, on répète exactement le même “pattern”. Jusqu’à ce que l’on tombe. Puis là, c’est la dépression, les pilules, l’arrêt de travail, le couple qui déraille, la perte d’équilibre et j’en passe. C’est une histoire trop bien connue, malheureusement.

Je sais que le concept est difficile à intégrer, mais je vous assure que c’est absolument prioritaire et idéalement, il faudrait en faire une priorité AVANT que ça tourne mal: le masque à oxygène dans l’avion. Je m’explique: quand on prend l’avion avec un enfant, l’agent de bord vient nous voir et indique que “s’il faut porter les masques à oxygène, on doit mettre le nôtre AVANT de mettre celui de notre enfant ou de porter assistance à la personne assise à côté de nous”. C’est bien logique, car on ne pourra aider que si on respire nous-même!

Il faut absolument appliquer ce concept dans notre vie: il faut faire de soi une priorité! Ce n’est pas égoïste, c’est le gros bon sens! On ne peut pas être la super mom, femme, employée, amie, soeur et fille que l’on veut être si on ne “respire” plus! Le jour où on “crash”, l’idée semble évidente. Mais en le réalisant AVANT, on s’épargne bien des maux!

Ma suggestion

Se mettre à l’horaire! S’offrir une qualité de vie et en faire un non négociable. Comme pour un rendez-vous chez le dentiste ou la coiffeuse! L’heure du dodo, le moment pour cuisiner, l’entraînement, la détente, le “selfcare” quoi! Il faut s’enlever de la tête toute culpabilité liée à cela: je te promets que c’est pas mal moins pire que d’être FORCÉE de t’arrêter car ton corps ou ta tête ne suivent plus! Je t’assure aussi que c’est mille fois mieux que des cargaisons de médicaments à venir pour essayer de tout rebalancer.

Par quoi commencer pour trouver son équilibre? Je t’invite à consulter l’onglet santé/Bien-être où tu pourras trouver une panoplie de conseils afin de prendre soin de toi.

% commentaires (1)

Merci pour tous tes trucs…il ne reste qu’à les mettre en pratique et ça c’est le plus difficile selon moi 🙂

Laisserun commentaire